Modélisation des savoirs

La modélisation est une méthode formelle pour capturer, capitaliser la mémoire procédurale et surtout le savoir-faire des experts. La modélisation permet de rendre ces connaissances réutilisables, reproductibles et éventuellement mesurables.

 

Utilisation

La modélisation permet la transformation et la conservation des connaissances tacites en connaissances explicites. Il s’agit d’un mode de transfert du savoir-faire jugé important et stratégique. Ce mode est particulièrement utile quand une organisation risque de perdre un ou plusieurs employés dont le savoir-faire représente un atout fondamental.

 

  • Structure et organise les connaissances qui deviennent visibles, faciles à utiliser, à comprendre et à diffuser

  • Facilite le dialogue entre les experts et les novices

  • Contribue au développement d’une vision professionnelle partagée

  • Capitalise et valorise les bonnes pratiques

  • Constitue une base pour l’élaboration d’un système de gestion de connaissances

  • L’expertise, et surtout le savoir-faire, se prêtent difficilement à la capitalisation

  • Les modèles de savoir-faire peuvent être difficiles à s’approprier selon les types d’utilisateurs

  • Le coût de modélisation est élevé

  • Le temps requis pour modéliser est considérable

  • Les technologies de l’information et de la communication ne sont pas suffisantes pour le partage et la diffusion des connaissances, il faut pouvoir identifier les experts

  • Faciliter l’échange entre les ingénieurs de la connaissance et les utilisateurs

  • Assurer une mise à jour continue, en lien avec l’évolution de la connaissance

Outils technologiques

MOT (Modélisation par objets typés)
Le logiciel MOT est un outil de construction et de représentation graphiques servant à exprimer, sous forme de modèles, les connaissances de divers champs de savoir.

Il existe également d’autres techniques de modélisation telles que CommonKADS, Protégé2000, Multi-Perspective Modeling.

Éléments clés de la modélisation des savoirs:

  • La modélisation des savoirs facilite l’accès à la connaissance en localisant le lieu où elle réside (individu, processus, etc).
  • Elle permet également d’identifier les détenteurs de connaissance et permet ainsi aux employés de localiser l’expertise au sein de l’organisation.
  • Elle est un moyen pour prévenir la perte de mémoire (individuelle, collective ou organisationnelle) et pour constituer le patrimoine de connaissances de l’organisation.
  • Elle vise à rendre les connaissances explicites et disponibles pour un grand nombre d’individus et contribue ainsi à briser les silos au sein d’une organisation : les individus sont en mesure de mieux connaître « qui fait quoi ».
  • Elle permet de rendre une connaissance compréhensible et utilisable pour un grand nombre d’individus. La capitalisation du savoir et du savoir-faire accumulée dans une entreprise favorise ainsi l’innovation à travers l’application de nouvelles méthodes, de nouveaux outils, etc.
  • Elle est un moyen de rendre les connaissances visibles par tous et de représenter les savoirs existants de l’organisation (type d’expertise, compétences détenues, etc.)