Récit organisationnel

Le récit organisationnel relate – à l’écrit ou oralement ‑ les actions des gestionnaires, les interactions des employés et les événements intra ou inter organisationnels du passé. Une personne raconte une situation vécue dont les éléments peuvent ensuite être réutilisés. Un tel récit inclut une action (intrigue), des personnages principaux et un dénouement. La morale et la portée du récit sont souvent laissées implicites.

Utilisation

Le récit organisationnel est particulièrement efficace pour le transfert de connaissances tacites et des compétences non techniques. Ce mode permet de capter et de transmettre la richesse d’informations contextuelles.

  • Mode efficace pour transférer de l’information à un nouvel employé

  • Mise en œuvre relativement simple

  • Le récit organisationnel possède une capacité limitée à transmettre des connaissances profondes d’un métier

  • Le sens perçu par le lecteur ou l’auditeur peut ne pas correspondre aux intentions de l’auteur

  • Éviter d’utiliser des récits fictifs puisqu’ils sont moins efficaces que des cas réels

  • S’assurer, dans l’analyse des récits, de tenir compte du contexte

  • Utiliser des outils multimédias pour supporter le contenu du récit (ex. photos, affiches, plaques, etc.)

  • Créer des occasions pour raconter des histoires ou échanger des récits en personne

Outils technologiques

Le récit organisationnel est plus efficace lorsqu’il est exercé en personne. Il existe des outils qui contribuent à augmenter l’efficacité du mode en direct ou, lorsque cela est impossible, qui peuvent le remplacer.

  • L’usage de l’enregistrement vidéo est avantageux pour recueillir les récits d’experts, surtout lorsqu’ils quittent, et pour diffuser les récits à une grande audience à l’intérieur et à l’extérieur de l’organisation.

  • Le blogue est un outil utilisé pour diffuser les connaissances d’un expert à une audience illimitée sous la forme de récits écrits. Les récits sont accessibles en tout temps et partout par la voie de l’Internet et peuvent aussi être intégrés dans le portail de l’organisation.

Éléments clés du récit organisationnel:

  • Les récits organisationnels font partie intégrante de la mémoire organisationnelle. Ils sont souvent les vecteurs clés de l’apprentissage puisqu’ils permettent de capturer le contexte historique et le contenu tacite des événements (quoi, pourquoi, comment, etc.)
  • Les récits organisationnels peuvent contenir à la fois des enseignements (la morale de l’histoire) et les meilleures pratiques (comportements à suivre, façons de faire, etc.)